La question que tu ne te poses jamais et qui t’empêche de réussir.

s'améliorer Nov 05, 2020

 

Si tu es un être humain normalement constitué, tu t’es probablement (un nombre incalculable de fois) retrouvé coincé.e entre :

 

  1. Ton envie de réussir (quel que soit le domaine : famille, carrière, couple, sport, etc.) c’est-à-dire atteindre un objectif qui te fait te grignoter les phalanges d’envie et ressentir cette sensation d’accomplissement, de plénitude et de bien-être (et ce, quelle que soit l’ambition de ton objectif, de « désencombrer le garage avant le printemps » à « trouver la voie professionnelle de mes rêves »).

 

  1. Ton aversion à l’inconfort. Pas la peine de se flageller, ce n’est pas de ta faute : nous sommes profondément câblés pour éviter la douleur. Lorsqu'on lui donne le choix, le cerveau choisit instantanément la voie de la facilité pour éviter la douleur ou sa version « soft », l’inconfort.

 

Pourquoi « coincé.e » ? Parce que la réalité est qu’il est impossible de réussir sans effort.

Et que tout effort provoque un niveau de malaise et/ou d’inconfort.

 

  1. The BIG Question.

 

CQFD, donc ? Tu es condamné à échouer dans tout ce que tu entreprends ?

Pas du tout !

La bonne nouvelle, c'est que tu peux absolument progresser ou réussir.

C'est tout à fait à ta portée.

La seule façon de connaître le succès qui t’est potentiellement accessible, quoi que tu entreprennes, c’est de pirater ton propre système en te posant la question suivante :

 

Quel niveau d’inconfort suis-je prêt.e à endurer temporairement pour me rapprocher de mon objectif ?

 

Ce qui va faire que tu réussis ou que tu échoues, ce n’est, en effet, pas ce dont tu vas profiter, mais bien ce que tu vas endurer…c’est-à-dire l’exact opposé de notre raisonnement habituel.

Nous voulons réussir dans tous les domaines de nos vies sans gêne, sans sacrifice, sans dépasser notre zone de confort, sans gratification différée.

Et généralement, dans cet état d’esprit, nous échouons.

Plus précisément, nous n’échouons pas, nous ne faisons pas l’effort de réussir. 😉

Tu peux faire un vrai switch mental là-dessus et complètement révolutionner ta façon de voir comment tu abordes ta « réussite » (je mets des » » car, encore une fois, cela peut-être juste « Lire 5 livres par an » …mais c’est tout de même une immense réussite, tout est relatif, OK ?)

 

  1. La meilleure façon de répondre à cette question.

 

Tu sais maintenant que, si tu n’es pas prêt.e à sortir de ta zone de confort - au moins temporairement - alors tes chances de réussite sont compromises (ou cela te prendra beaucoup plus de temps pour y arriver).

Donc tu vas choisir et décider du niveau d’inconfort que tu es prêt.e à accepter en répondant à la question.

 

Mais comment faire ? Comment choisir ?

 

La meilleure façon d’aborder ce point est toujours, te replacer sur ton POURQUOI.

 

Pourquoi peux-tu accepter temporairement l’inconfort ? Qu’est-ce qu’il y a à gagner à la clé pour toi ?

  • Pourquoi ça vaut le coup que tu fasses cette présentation publique alors que tu es terrorisé.e et que tu pourrais aussi bien annuler ? Parce que ça va te catapulter à un autre niveau de notoriété et de carrière et tu en rêves la nuit.
  • Pourquoi ça vaut la peine que tu poses ce cookie, que tu respires un grand coup et sortes marcher 5 minutes (n’oublie pas ton attestation 😊 ^^) le temps de faire passer cette envie ? Parce que, cookie en moins après cookie en moins, tu vas perdre du poids et retrouver le corps de bombasse que tu veux si fort.

 

Tu as compris le principe.

 

Ton succès dépend entièrement de toi.

Pas de raccourci.

Pas de passe-droit.

Pas de « Mais si je ferme les yeux très fort et que je compte à cloche-pied jusqu’à 50 sans tomber, quelqu’un va venir me sauver ».

Nope.

Si tu veux réussir, alors ton engagement à supporter un malaise temporaire doit être absolu. Pas moins que ça.

 

Tu pourrais penser : « Pffff, c’est ultra dur en fait ton truc là, Audrey » mais en fait non. C’est même plutôt génial. Inconfortable sur le moment, certes, mais génial et je t’invite pour finir à regarder plus loin :

Lorsque tu es mis.e au défi comme cela, tu deviens plus que ce que tu étais. Tu acquiers de nouvelles compétences, tu repousses tes limites et tes perspectives deviennent plus grandes. Tu te développes.

(On pourrait même aller jusqu’à dire que ce que tu fuis en général est très exactement ce qu’il te faut pour croitre et réussir…mais bon, on ne va pas aller trop loin aujourd’hui non plus, hein ^^).

 

 

Apprendre à être à l'aise avec l'inconfort est l'une des compétences les plus importantes que tu ne pourras jamais apprendre pour vivre une vie vraiment épanouie et réussie.

 

Force et amour.

Audrey

 

Tu veux transformer ta vie ?

Voici les 5 étapes à suivre.

Mini-cours GRATUIT 100% concret.

 

JE TELECHARGE MON MINI COURS MAINTENANT !
Close

Tu veux transformer ta vie ?

Voici les étapes à suivre.

Mini Cours en 5 étapes concrètes 100% GRATUIT.

Inscris ton prénom + ton email ci-dessous et clique sur le bouton. Tu peux te désinscrire à tout moment ;)