Comment te débarrasser de ton anxiété ?

prends soin de toi Oct 14, 2020

Tu n'es pas ton anxiété.
Tu as peut-être l'habitude de dire : " oh, tu sais, je suis de nature anxieuse, je m'en fait toujours pour tout…"
Et tu en es peut-être archi-convaincu.e.
Mais c'est archi-faux. 🙂

Déjà, comprends que ton anxiété est une réaction naturelle du corps au stress et à des stimuli inconnus.
   🔹Elle ne signifie pas que tu dysfonctionnes et que tu as besoin d’être « réparé ». (sauf si tu expérimentes des formes chroniques et invalidantes d'anxiété (certains TOC ou phobies, par exemple) et que tu ressens le besoin de te faire aider là-dessus).
   🔹Elle ne signifie pas que tu es "une personne anxieuse" : juste que tu vis sur le mode stress depuis si longtemps que tu l'as confondu avec ton identité.

Tu peux apprendre à te libérer de ton anxiété, en prenant ton temps et en suivant ces étapes.

 

1. Apprendre à faire face à l'anxiété commence par prendre conscience qu’on nage en plein dedans

 Il est essentiel d’observer comment tes comportements changent à cause de l'anxiété, car ceux-ci ne seront sûrement pas les mêmes, pour toi ou pour quelqu’un d’autre. Par exemple : tu reconnaîtras que tu es en crise d’anxiété si tu te retrouves comme par magie plongé dans ton frigo au milieu de la nuit, ou en train de tirer sur ta 30e cigarette de la journée, là où ton voisin aboiera après tout le monde à la moindre occasion ou se sentira mentalement épuisé…

Lorsque que tes comportements te font prendre conscience de ce problème, tu peux commencer à agir pour t’en sortir. Pas avant.

 

 2. Ton corps d’abord.

    🔹 Fournis le bon carburant à ton système.

La première chose à faire pour contrer l’anxiété est de s’assurer que son organisme est opérationnel (sinon oublie tout le reste immédiatement), c’est-à-dire, qu’il est correctement nourri et hydraté.

  • Bois plus que d’habitude en évitant les sodas, l’alcool ou le café (en gros, bois de l’eau^^).
  • Évite les aliments riches en sucre et en mauvaises graisses et recherche plutôt ceux qui nourrissent ton corps :
    • Aliments riches en magnésium (légumes verts à feuilles, noix, graines).
    • Aliments riches en vitamines B (avocat, amandes).
    • Antioxydants (fruits, baies, noix).

(Source : Harvard Health Blog).

     🔹Restaure ton énergie.

Assure-toi de dormir le nombre d’heures dont tu as besoin. Si tu t’es mis.e toi-même en orbite en te couchant de plus en plus tard, rattrape par petites touches : couche toi 15 min plus tôt ce soir, puis 15 min plus tôt demain, etc.

Evite tous les excitants le soir (café, jeux de guerre en ligne, cigarette, regarder toute une saison de ta série préférée d’affilée, etc.). Si tu n’y arrives pas, fais-toi au moins une soirée par semaine où tu te couches hyper tôt pour récupérer.

    🔹Bouge-toi.

Parce qu’il diminue la tension musculaire et vasculaire, apporte des substances neurochimiques apaisantes au cerveau (entre autres), l’exercice est un excellent moyen de baisser ton niveau d’anxiété.

Trouve ce qui te plait le plus (ou te déplait le moins^^) et transpire un bon coup pendant 30 minutes au minimum deux fois par semaine.

 

 3. Tes émotions ensuite.

     🔹Accorde-toi des pauses.

Rappelle-toi qu'il n'y a rien à réparer en toi. Que tu subis du stress en continu depuis longtemps, ce qui déclenche ton anxiété. Donc accorde toi des moments dans ta journée (prévus à l’avance) où tu vas te poser 5 minutes au calme et te demander :

  • Comment tu te sens,
  • De quoi tu as besoin, là, tout de suite. Respire. Sens tes pieds sur le sol. Tu vas bien.

    🔹Note ce que tu ressens.

Garde avec toi un carnet dans lequel  noter tout ce qui pèse sur toi. Dans lequel tu déverseras tes émotions, tes pensées, sans censure. Pas besoin de relire ou d'analyser. Il s'agit juste d'une "vidange"🙂. Fais-le dès que tu es envahi.e par tes émotions, tu m'en diras des nouvelles.

 

4. Passe à l'action.

    🔹Repère ce qui te déclenche et occupes-t-en.

 Lorsque tu es suffisamment reposé.e et restauré.e et que tu sais reconnaître les signes de ton anxiété, passe à l'étape suivante et apprends à repérer ce qui la déclenche (il y aura plusieurs choses, mais pas tant que ça) : situations, personnes, interaction, lieu, relations, attitudes, habitudes…

Observe et prends des notes sans rajouter de l'émotionnel par-dessus. 

Note, car tu vas t'occuper de régler ces situations. Tu vas trouver l'aide adaptée à ton cas pour éliminer ces déclencheurs. Parce que tu vas la chercher.

Tu vas le faire, car la souffrance doit être l'exception dans ta vie. Pas la norme.

  

   🔹Crée ton système de soutien.

Rappelle-toi que tu n’es pas seul.e. Il y a des gens dans ta vie qui se soucient de toi et qui peuvent t'aider, pour peu que tu oses le demander. Envoies un SMS. Appelle un proche. Contacte les amis qui sont assez aimables pour te laisser te défouler.

Réaffirme les relations importantes dans votre vie.

Les humains ont besoin les uns des autres. N'aies pas peur d'inclure les autres dans ton plan d'action et de leur proposer ton aide en retour.

 

Force et amour,

 

Audrey

Tu veux avoir une clarté absolue sur tes talents innés et tes compétences ?

Tu veux te débarrasser une bonne fois pour toutes de ce qui te bloque à l'intérieur ? 

Envoie ta demande pour un APPEL DIAGNOSTIC GRATUIT à [email protected] et je reviens vers toi très vite !

Close

50% Complete

Reste connectée

Tu recevras des ressources gratuites et des news. Tes données sont protégées et tu peux te désinscrire à tout moment ;-)